La Banque de l’infrastructure du Canada travaillera avec le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest sur le projet d’agrandissement de la centrale hydroélectrique Taltson

La Banque de l’infrastructure du Canada travaillera avec le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest sur le projet d’agrandissement de la centrale hydroélectrique Taltson

Le 28 août 2019

YELLOWKNIFE – La Banque de l’infrastructure du Canada (BIC) et le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO) ont annoncé aujourd’hui leur entente de services consultatifs à l’égard du projet proposé d’agrandissement de la centrale hydroélectrique Taltson. La BIC aidera le GTNO dans l’établissement de la structure financière et de l’analyse de rentabilité du projet.

Il s’agit de la première occasion pour la BIC de travailler avec les Territoires du Nord-Ouest. C’est aussi le premier projet de production et de transport d’hydroélectricité de notre organisation. La BIC possède une expertise spécialisée en matière d’infrastructures et ce projet cadre avec l’un de ses secteurs prioritaires – les infrastructures vertes.

On trouve deux réseaux de transport de l’électricité isolés dans les Territoires du Nord-Ouest : le réseau Snare, au nord du Grand Lac des Esclaves et le réseau Taltson, au sud de celui-ci. Le GTNO prévoit agrandir la centrale Taltson grâce à la construction d’une nouvelle centrale hydroélectrique d’énergie propre de 60 mégawatts et de 270 kilomètres de lignes de transport pour relier les deux systèmes électriques.

Une fois opérationnelle, la nouvelle centrale Taltson aura le potentiel d’éliminer environ 240 000 tonnes d’émissions de gaz à effet de serre sur une base annuelle en remplaçant les alimentations électriques au diesel existantes. Elle permettra également d’accroître la fiabilité des systèmes d’énergie de la région.

Le travail de la BIC pourrait mener à un investissement futur dans le projet, sous réserve de l’exercice des contrôles préalables habituels et de la prise de décision.

 

Faits en bref :

 

  • Le fait de relier le réseau Snare, au nord du Grand lac des Esclaves et le réseau Taltson, au sud de celui-ci, améliorera la fiabilité du service, les problèmes liés aux charges sur le réseau et l’équilibrage des ressources régionales.
  • La BIC met l’accent sur les projets transformateurs d’intérêt public. Le transport en commun, le commerce et le transport, les infrastructures écologiques et l’Internet haut débit constituent des secteurs prioritaires en matière d’investissement.
  • En tant que société d’État, la BIC a pour mandat d’utiliser 35 milliards de dollars de financement fédéral pour attirer des investissements privés et institutionnels en vue de créer de nouveaux projets d’infrastructure qui génèrent des revenus.
  • Le conseil d’administration de la BIC est responsable de prendre les décisions en matière d’investissements de façon indépendante.

 

Citations :

La BIC est heureuse de travailler avec le GTNO sur ce projet transformateur. Le projet hydroélectrique novateur proposé par le gouvernement pourrait produire une quantité importante d’électricité fiable et renouvelable sans émissions de gaz pour une région qui comprend 75 % de la population des Territoires du Nord-Ouest. Cette entente en matière de service-conseil est une étape importante vers la réalisation de ce projet.

Pierre Lavallée, président et chef de la direction de la Banque de l’infrastructure du Canada

La Banque de l’infrastructure du Canada joue un rôle de premier plan au sein des nouveaux projets d’infrastructure qui ont une incidence positive sur l’environnement et les collectivités. L’expertise de la BIC en matière d’infrastructure et son rôle consultatif seront importants pour la réussite du partenariat avec le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest dans le cadre du projet d’agrandissement de la centrale hydroélectrique Taltson.

L’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

Le GTNO est impatient de travailler avec la BIC sur le projet d’agrandissement de la centrale hydroélectrique Taltson. L’expertise de la BIC aidera le GTNO à établir une analyse de rentabilité et une structure financière solides pour le projet, nous permettant ainsi de fournir de l’énergie propre à la province géologique des Esclaves. Ce projet contribuera à la réalisation des objectifs de la stratégie du GTNO en matière d’énergie, notamment la stabilisation du coût de la vie et la promotion de solutions d’énergie renouvelable et de rechange.

L’honorable Wally Schumann, ministre de l’Infrastructure et de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement

Pour en savoir plus :

Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
Page du projet expansion de la centrale hydroélectrique de Taltson