La Banque de l’infrastructure du Canada investira 14,4 millions de dollars dans le programme d’autobus à zéro émission de la Ville d’Edmonton

La Banque de l’infrastructure du Canada investira 14,4 millions de dollars dans le programme d’autobus à zéro émission de la Ville d’Edmonton en plus de collaborer à l’accélération d’une étude de faisabilité visant les rénovations énergétiques

Ce partenariat participe aux efforts de développement durable pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

Le 3 juin 2021

Available in English

TORONTO – La Banque de l’infrastructure du Canada (BIC) et la Ville d’Edmonton (la Ville) s’associent pour réduire les émissions de gaz à effet de serre par le biais d’un partenariat qui permettra à la Ville d’acheter des autobus à zéro émission et de réaliser une étude de faisabilité visant les rénovations énergétiques. 

Une entente de principe entre les deux parties résulte en un investissement de la BIC de 14,4 millions de dollars pour l’achat de 20 nouveaux autobus de transport en commun à zéro émission (AZE). 

Ces nouveaux autobus s’ajouteront au parc existant de 40 véhicules de transport en commun à zéro émission d’Edmonton Transit Service. Les autobus contribueront à la transition de la Ville vers un mode de transport plus durable. Ils réduiront aussi son empreinte carbone et permettront un service de transport en commun de haute qualité. 

On estime que les économies seront considérables. En effet, les coûts d’exploitation du cycle de vie des autobus à zéro émission pourraient être inférieurs de 40 pour cent à ceux des autobus à moteur diesel. 

L’investissement de la BIC dans les AZE concorde avec l’objectif du gouvernement du Canada de mettre en circulation 5 000 autobus à zéro émission dans les années à venir.

Dans le cadre d’un protocole d’entente distinct, la BIC conseillera la Ville sur son initiative de rénovations des bâtiments qui vise à améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments municipaux. 

L’objectif de l’étude de faisabilité est de trouver des occasions de réduire les émissions de gaz à effet de serre des bâtiments existants de la Ville et de nouvelles approches pour moderniser ses actifs. 

Cela est conforme au potentiel de la BIC de fournir un financement pour les rénovations visant la décarbonisation des bâtiments publics conformément aux objectifs climatiques du Canada. Cet objectif concorde avec la stratégie de transition énergétique communautaire de la Ville d’Edmonton de devenir neutre en carbone d’ici 2050. 

Citations

La BIC s’engage à soutenir l’action climatique et le renouvellement des infrastructures des municipalités canadiennes. Nous sommes fiers de collaborer avec la Ville d’Edmonton pour agrandir son parc d’autobus à zéro émission et pour accélérer son programme de rénovations énergétiques des bâtiments municipaux. Des transports en commun non polluants et des bâtiments publics écologiques amélioreront la qualité de vie des habitants et habitantes d’Edmonton. 

Ehren Cory, président-directeur général de la Banque de l’infrastructure du Canada

Le succès de notre économie, la santé publique et la qualité de vie dépendent tous de la transition d’Edmonton vers un avenir à faibles émissions de carbone. C’est pourquoi cet investissement de la Banque de l’infrastructure du Canada est si important. En plus de soutenir notre relance économique, cet investissement dans le transport en commun à zéro émission et dans des bâtiments plus écologiques permet à Edmonton de se rapprocher de son objectif de devenir une ville compétitive à faibles émissions de carbone.

Don Iveson, maire d’Edmonton

Un air plus pur, des rues plus calmes et une planète sûre pour nos enfants, voilà notre objectif. En partenariat avec la Ville d’Edmonton, la Banque de l’infrastructure du Canada investit pour mettre en circulation 20 nouveaux autobus à zéro émission et trouver des occasions de réduire les émissions de gaz à effet de serre des bâtiments municipaux grâce à des rénovations énergétiques. Ces initiatives importantes font partie du plan du gouvernement. Celui-ci vise à créer des emplois de qualité, à relancer l’économie, à lutter contre les changements climatiques et à bâtir des collectivités plus inclusives.

L’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

Nous nous réjouissons d’être à l’avant-garde de l’électrification des transports en commun au Canada et d’offrir aux habitants et aux habitantes d’Edmonton un trajet propre, silencieux et confortable. Les autobus électriques offrent une option de transport plus durable à nos usagers. De plus, les frais d’exploitation et d’entretien étant réduits, ils coûtent moins cher aux contribuables. 

Carrie Hotton-MacDonald, directrice d’agence, Edmonton Transit Service

Faits en bref :

  • Le Plan de croissance de 10 milliards de dollars de la BIC vise à investir dans des autobus à zéro émission et dans la rénovation des bâtiments.
  • L’initiative d’autobus à zéro émission de la BIC s’élève à 1,5 milliard de dollars et aidera les agences de transport en commun et les exploitants d’autobus scolaires à se doter d’un parc de véhicules modernes et non polluants. 
  • La BIC cherche à investir jusqu’à 5 milliards de dollars CA dans des projets de transport en commun à long terme qui sont dans l’intérêt public et soutiennent la croissance économique durable du Canada.
  • L’engagement d’investissement est soumis à une revue diligente finale et à l’approbation du conseil d’administration de la BIC.

Pour en savoir plus :

www.cib-bic.ca

www.edmonton.ca

Communications avec les médias :

Simona Ionas
Banque de l’infrastructure du Canada
sionas@cib-bic.ca
416-644-4530