La Banque de l’infrastructure du Canada s’engage à investir jusqu’à 400 millions de dollars pour l’acquisition historique de 450 autobus à zéro émission par la Ville d’Ottawa

La Banque de l’infrastructure du Canada s’engage à investir jusqu’à 400 millions de dollars pour l’acquisition historique de 450 autobus à zéro émission par la Ville d’Ottawa

La plus forte augmentation jamais enregistrée du nombre d’autobus à zéro émission pour le transport en commun au Canada

Le 7 juin 2021

Available in English

OTTAWA – Les municipalités canadiennes sont des chefs de file dans la lutte contre les changements climatiques. La Banque de l’infrastructure du Canada (BIC) s’associe à elles pour accroître considérablement le transport en commun durable. 

La BIC et la Ville d’Ottawa sont fières d’annoncer leur entente de principe qui prévoit que la BIC investira jusqu’à 400 millions de dollars pour l’adoption par OC Transpo de 450 autobus à zéro émission (AZE) d’ici 2027. Il s’agit du deuxième engagement d’investissement de la BIC auprès d’une grande municipalité et de la plus grande conversion de véhicules de transport en commun au Canada à ce jour. 

Les AZE peuvent améliorer la qualité de vie des habitants et des habitantes qui bénéficieront d’options de transport plus propres. Ils contribuent également à protéger l’environnement. Le remplacement des autobus de transport en commun émettant des gaz à effet de serre (GES) par les AZE aidera les municipalités à se tourner vers des transports plus durables. Il permettra aussi de réduire l’empreinte carbone. 

L’engagement d’investissement dans les AZE est une autre étape importante vers la réalisation de l’objectif du gouvernement du Canada de se doter de 5 000 AZE.

L’électrification des véhicules est une initiative essentielle pour permettre à la Ville de réduire ses émissions de GES de 100 pour cent d’ici 2040. Cette transition démontre son engagement à donner l’exemple. Chaque autobus électrique à batterie permettra d’économiser 35 000 litres de carburant chaque année, ce qui correspond à la consommation annuelle d’un autobus diesel conventionnel.

Comme mentionné dans le rapport de la Ville publié aujourd’hui, Autobus à zéro émission pour OC Transpo, qui sera examiné par la Commission du transport en commun le 16 juin, le personnel municipal demandera l’approbation du conseil municipal d’Ottawa pour conclure des ententes avec la BIC. Dans le cadre du budget d’immobilisations 2022 de la Ville, OC Transpo recommandera l’achat de 74 autobus électriques à batterie de 40 pieds et l’infrastructure de recharge requise, pour une mise en service en 2023.

Le prêt de la BIC couvrira les coûts d’investissement initiaux plus élevés des AZE par rapport aux autobus diesel, contribuant ainsi à accélérer l’électrification du parc d’autobus de la Ville. On estime que les économies seront considérables. En effet, les coûts d’exploitation du cycle de vie des autobus à zéro émission pourraient être inférieurs de 35 pour cent à ceux des autobus diesel. 

Pour cette transition proposée, l’approvisionnement en énergie et l’infrastructure de recharge seront fournis dans le cadre d’une entente avec Hydro Ottawa.

La Banque de l’infrastructure du Canada s’est engagée à investir 1,5 milliard de dollars dans des autobus à zéro émission et l’infrastructure connexe. Ces fonds seront coordonnés avec le nouveau financement d’Infrastructure Canada pour le transport en commun à zéro émission. Ce programme, dont le lancement officiel est prévu sous peu, appuiera l’achat d’autobus de transport en commun et d’autobus scolaires à zéro émission.

Citations :

Un air plus pur, des rues plus calmes et une planète sûre pour nos enfants – voilà notre objectif. En s’associant à la Ville d’Ottawa, la Banque de l’infrastructure du Canada aidera à mettre en circulation 450 nouveaux autobus à zéro émission dans les rues d’Ottawa. Cela est conforme à notre engagement de mettre en service 5 000 autobus à zéro émission supplémentaires partout au pays. Cela fait partie du plan du gouvernement de créer des emplois de qualité, de relancer l’économie, de lutter contre les changements climatiques et de bâtir des collectivités plus inclusives.

L’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

Remplacer les autobus diesel par des autobus électriques à batterie est l’une des mesures les plus efficaces que nous puissions prendre pour atteindre l’objectif d’Ottawa de réduire de 100 % les émissions de gaz à effet de serre provenant des opérations de la Ville d’ici 2040. Cet investissement historique dans le transport en commun à zéro émission nous rapproche un peu plus de cet objectif de faire d’Ottawa une ville de demain : propre, renouvelable et résiliente.

Jim Watson, maire d’Ottawa

Je suis ravi que la BIC fasse un investissement majeur dans l’initiative des AZE de la Ville d’Ottawa. 450 nouveaux autobus, c’est vraiment un enjeu de taille. Notre partenariat aidera la Ville à atteindre ses objectifs climatiques et à offrir des transports publics plus propres aux générations futures. Il s’agit d’une formidable occasion de moderniser l’infrastructure municipale et de bâtir des collectivités plus saines. La BIC cherche à investir dans des projets qui améliorent la qualité de vie des Canadiens et des Canadiennes. Cet investissement en un bel exemple.

Ehren Cory, président-directeur général de la Banque de l’infrastructure du Canada

L’avenir énergétique d’Ottawa n’est pas seulement écologique, il est durable. Notre rôle à Hydro Ottawa est double. Nous voulons d’abord construire l’infrastructure électrique fiable nécessaire pour soutenir l’engagement de notre ville à l’égard d’un avenir énergétique intelligent. Et nous voulons répondre aux exigences du 21e siècle en veillant à ce que l’électricité que nous utilisons provienne d’une énergie propre et renouvelable. L’électrification de notre système de transport en commun est essentielle pour que notre ville et capitale nationale atteigne ses objectifs énergétiques et climatiques. Et nous sommes fiers de contribuer à l’atteinte de ces objectifs.

Bryce Conrad, président et chef de la direction, Hydro Ottawa Holding Inc. 

Faits en bref :

  • L’initiative des autobus à zéro émission de 1,5 milliard de dollars de la BIC aide les agences de transport et les exploitants d’autobus scolaires à moderniser leur parc automobile en les équipant de véhicules écologiques. 
  • La BIC cherche à investir jusqu’à 5 milliards de dollars CA dans des projets de transport en commun qui sont dans l’intérêt public et soutiennent la croissance économique durable du Canada.
  • Les investissements de la BIC sont sujets à une diligence raisonnable et à l’approbation de son conseil d’administration.

Pour en savoir plus : 

www.cib-bic.ca
www.ottawa.ca
www.octranspo.com

Communications avec les médias :

Simona Ionas
Banque de l’infrastructure du Canada
sionas@cib-bic.ca
416-644-4530

Ville d’Ottawa
medias@ottawa.ca
613-580-2450