La BIC et des partenaires du secteur privé investiront 1,7 milliard de dollars dans le raccordement électrique sous le lac Érié

La BIC et des partenaires du secteur privé investiront 1,7 milliard de dollars dans le raccordement électrique sous le lac Érié

La nouvelle ligne de transport d’électricité créera des emplois, renforcera le réseau de l’Ontario et favorisera les énergies à faibles émissions de carbone au Canada et aux États-Unis

Le 13 avril 2021

Available in English

TORONTO – La Banque de l’infrastructure du Canada (BIC) et ITC Investment Holdings (ITC) ont signé un accord de principe pour investir 1,7 milliard de dollars dans le projet de raccordement électrique sous le lac Érié.

Selon les modalités de l’accord, la BIC investira jusqu’à 655 M$ ou jusqu’à 40 % des coûts du projet. ITC, une filiale de Fortis Inc., et des prêteurs du secteur privé investiront jusqu’à 1,05 G$, le solde du coût en capital du projet.

La ligne de transport d’électricité sous-marine proposée de 117 km reliera l’Ontario à PJM Interconnection, le plus grand marché d’électricité en Amérique du Nord.

Le raccordement de 1 000 mégawatts de courant continu à haute tension aidera à réduire les frais d’électricité des Ontariens et des Ontariennes. Il améliorera aussi la fiabilité et la sécurité du réseau énergétique de l’Ontario. En plus de réduire les émissions de gaz à effet de serre, le raccordement offrira une source d’électricité à faibles émissions de carbone dans les marchés d’électricité de l’Ontario et des États-Unis.

Pendant la construction, le raccordement sous le lac Érié devrait créer 383 emplois par année et générer plus de 300 millions de dollars en revenus commerciaux. Au cours de son cycle de vie, le projet offrira 845 emplois permanents et des avantages économiques en augmentant le PIB de l’Ontario de 8,8 milliards de dollars.

Le projet aidera aussi l’Ontario à tirer pleinement parti de son infrastructure existante. De plus, les coûts associés aux réductions ou interruptions de la production actuelle pourront être évités. La province pourra profiter de la capacité de production et des lignes de transport existantes pour répondre à la demande d’électricité.

ITC poursuit ses discussions avec les communautés des Premières Nations. La société s’efforce d’obtenir une participation significative à court terme et à mesure que le projet se rapproche de la clôture financière.

Dans l’attente des conventions finales de transport d’électricité liées au projet, la BIC prévoit une clôture financière à la fin de l’année 2021. La construction débutera peu après. ITC sera propriétaire de la ligne de transport d’électricité. La société sera responsable de tous les aspects de la conception, de l’ingénierie, de la construction, des opérations et de l’entretien.

ITC a acquis le projet de raccordement sous le lac Érié en août 2014. Elle a reçu tous les permis et approbations réglementaires, y compris le permis présidentiel des États-Unis et l’approbation de la Régie de l’énergie du Canada.

Il s’agit du premier engagement d’investissement de la BIC dans un projet de transport d’électricité et un autre exemple de sa volonté de mettre en œuvre rapidement son Plan de croissance de 10 G$.

Citations

Ce projet permettra à l’Ontario d’exporter son énergie propre et non polluante vers l’un des plus grands marchés d’électricité au monde. Cela profitera aux Canadiennes et aux Canadiens sur le plan économique tout en contribuant de manière significative à la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le marché de la PJM. Le projet permettra à l’Ontario de mieux gérer la capacité de pointe et de répondre aux futurs besoins de fiabilité d’une manière plus durable. C’est une initiative vraiment avantageuse pour le Canada et les États-Unis, à la fois sur le plan économique et environnemental.

Ehren Cory, président-directeur général, Banque de l’infrastructure du Canada

Le raccordement sous le lac Érié possède un formidable potentiel de générer des économies pour les clients. Il peut aider à atteindre les objectifs communs de réduction des émissions de carbone tout en augmentant la fiabilité et la souplesse du réseau électrique. Nous sommes impatients de travailler avec la BIC et les gouvernements provincial et fédéral pour appuyer un système plus abordable et axé sur le client au profit des Ontariennes et des Ontariens.

Jon Jipping, vice-président à la direction et chef de l’exploitation, ITC Investment Holdings Inc., une filiale de la société canadienne Fortis Inc.

Cette annonce récente de la Banque de l’infrastructure du Canada est encourageante pour nous. La Première Nation des Mississaugas de Credit a un intérêt dans des projets sur ses terres ancestrales issues de traités qui présentent des avantages environnementaux et qui offrent une participation économique à notre communauté.

Chef Stacey Laforme, Première Nation des Mississaugas de Credit

Même si nous continuons d’évaluer le projet, nous reconnaissons qu’il peut contribuer à la résilience économique de notre actionnaire, la Première Nation des Mississaugas de Credit. Sous réserve de la conclusion fructueuse de nos efforts de collaboration avec ITC, nous sommes impatients de participer à la construction de l’infrastructure qui alimentera le moteur économique de l’Ontario.

Leonard Rickard, président-directeur général, Mississaugas of the Credit Business Corporation

Le raccordement sous le lac Érié illustre les avantages des partenariats public-privé pour développer une infrastructure essentielle en faveur des Ontariennes et des Ontariens. Le raccordement du réseau électrique de l’Ontario au marché de l’électricité de PJM apportera des avantages significatifs et tangibles à notre province. Ce nouveau raccordement créera des emplois de haute qualité et améliorera la souplesse du système. L’Ontario pourra accroître les exportations de son surplus d’énergie favorisant ainsi une réduction des coûts pour les consommateurs d’électricité.

Greg Rickford, ministre de l’Énergie, du Développement du Nord et des Mines et ministre des Affaires autochtones

Le fait que les États-Unis se sont engagés à mettre en place un réseau électrique sans carbone d’ici 2035 donne au Canada l’occasion d’exporter de l’énergie propre, ce qui contribue à réduire les émissions, à maximiser l’utilisation d’énergie propre et à rendre l’électricité plus abordable pour les Canadiens. Le projet de raccordement sous le lac Érié en est un parfait exemple. L’investissement de la Banque de l’infrastructure du Canada donnera à l’Ontario un accès direct au plus grand marché d’électricité en Amérique du Nord, soit 13 États et le district de Columbia. Cela fait partie de notre plan d’infrastructure visant à créer des emplois dans tout le pays, à lutter contre le changement climatique et à accroître la compétitivité du Canada en matière d’économie propre.

Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

Faits en bref

  • Le raccordement sous le lac Érié est une ligne de transport d’électricité sous-marine de 1 000 mégawatts qui s’étend sur 117 km entre l’Ontario et la Pennsylvanie.
  • PJM Interconnection est un organisme de transport régional qui coordonne le mouvement de l’électricité en gros. Il opère dans l’ensemble ou dans des régions du Delaware, de l’Illinois, de l’Indiana, du Kentucky, du Maryland, du Michigan, du New Jersey, de la Caroline du Nord, de l’Ohio, de la Pennsylvanie, du Tennessee, de la Virginie, de la Virginie occidentale et du District de Columbia.
  • Le projet contribuera à réduire les coûts du réseau électrique pour les clients et les clientes de l’Ontario, tout en aidant à répondre aux besoins futurs de capacité.
  • La BIC a pour mandat d’investir 35 G$ CA et d’attirer des investissements du secteur privé dans de nouveaux projets d’infrastructure générateurs de revenus qui sont dans l’intérêt public et soutiennent la croissance économique du Canada.
  • L’engagement d’investissement est assujetti à la diligence raisonnable et à l’approbation finale du conseil d’administration de la BIC.

Pour en savoir plus

Raccordement sous le lac Érié (en anglais seulement)

Relations avec les médias

Terence Foran
Banque de l’infrastructure du Canada  
tforan@cib-bic.ca
416-356-6912

Tom Petersen, APR
ITC Investment Holdings
tpetersen@itctransco.com
319-899-9513