Message de la Banque de
l ’infrastructure du Canada à l’occasion de la première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Message de la Banque de l ’infrastructure du Canada à l’occasion de la première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Le 29 septembre 2021

Available in English

La Journée nationale de la vérité et de la réconciliation est importante pour la Banque de l’infrastructure du Canada. Elle offre l’occasion de réfléchir à l’histoire du Canada et de penser à l’impact des pensionnats sur les communautés et les peuples autochtones. La BIC s’est engagée à contribuer à la réconciliation en établissant des relations positives et fructueuses en partenariat avec les communautés autochtones et au profit de celles-ci.

La BIC a un rôle important à jouer pour combler le déficit d’infrastructure qui affecte la vie de nombreux peuples des Premières Nations, des Métis et des Inuits. Investir dans les infrastructures locales et communautaires n’est pas seulement une façon de réduire la dépendance aux combustibles fossiles et d’améliorer la connectivité des communautés autochtones, mais c’est aussi une occasion de soutenir un environnement plus inclusif pour que les communautés autochtones participent à l’économie du Canada. 

Nous observons d’importantes possibilités d’améliorer l’infrastructure en collaborant et en investissant pour répondre aux priorités par le biais de notre Initiative d’infrastructure pour les communautés autochtones. Pour démontrer notre volonté d’accélérer les projets d’infrastructure autochtone, nous avons franchi l’étape importante de la clôture financière de l’investissement de la BIC dans le projet ferroviaire Tshiuetin. Cet investissement de 50 M$ permettra de moderniser le premier chemin de fer détenu et exploité par des Autochtones au Canada. Il s’agit d’un exemple important de la manière dont nous pouvons faire preuve de souplesse et de réactivité face aux intérêts et aux priorités de nos partenaires autochtones.

Et ce n’est qu’un début. Notre ambition est d’investir bien plus d’un milliard de dollars dans les infrastructures autochtones au sein de tous les secteurs et de toutes les régions, et d’agir comme un véritable partenaire des peuples autochtones dans un esprit de réconciliation et au profit de nombreuses générations.