Nomination de Tamara Vrooman à titre de nouvelle présidente du conseil d’administration de la Banque de l’infrastructure du Canada

Nomination de Tamara Vrooman à titre de nouvelle présidente du conseil d’administration de la Banque de l’infrastructure du Canada 

Le 28 janvier, 2021

Available in English

Ottawa (Ontario) — Les infrastructures jouent un rôle essentiel dans la prospérité de notre pays et de notre économie. La Banque de l’infrastructure du Canada (BIC) est une pierre angulaire importante du plan à long terme du gouvernement du Canada visant à mettre en place des infrastructures publiques transformatrices, à créer de bons emplois, à faire croître notre économie et à s’engager de manière ambitieuse dans un avenir sans émissions de carbone.

Depuis le début de 2020, la BIC a rapidement évolué, tant dans sa direction que dans son mandat, de sorte qu’elle est bien placée pour tirer parti des investissements privés et faciliter la mise en place d’un nombre accru d’infrastructures publiques essentielles – de l’énergie propre aux transports en commun en passant par l’accès à Internet haute vitesse et les couloirs commerciaux.

Aujourd’hui, l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, a le grand plaisir d’annoncer la nomination de Tamara Vrooman à titre de présidente du conseil d’administration de la Banque de l’infrastructure du Canada, à compter du 27 janvier 2021.  

« Tamara est un excellent choix pour ce poste. Elle y apporte une solide expérience du domaine des finances et des infrastructures, ainsi que de solides compétences en matière de leadership. Elle est la PDG de l’aéroport international de Vancouver, et elle a dirigé la plus grande coopérative de crédit communautaire du Canada pendant la crise financière de 2008. De plus, elle a été sous-ministre des Finances de la Colombie-Britannique, et à ce titre, elle a dirigé le plan budgétaire de 36 milliards de dollars qui s’est traduit par trois rehaussements de la cote de crédit AAA du Ministère. Elle possède le bagage et l’expérience nécessaires et elle sait comment faire avancer les choses », a déclaré Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités.

« J’ai eu le privilège de travailler directement avec Mme Vrooman lorsqu’elle était coprésidente du groupe d’experts sur le climat de 2018 et qu’elle me conseillait, ainsi que le ministre des Finances. Elle comprend clairement le rôle essentiel des infrastructures dans l’édification de notre pays, la croissance de notre économie, la création d’emplois, l’attraction d’investissements et la lutte contre les changements climatiques », a ajouté la ministre McKenna. 

Mme Vrooman fait partie des cadres les plus respectés au Canada. Elle offre à la BIC une vaste expérience de l’établissement de partenariats avec des investisseurs institutionnels nationaux et internationaux dans le cadre de projets générateurs de revenus, ainsi que de la mobilisation d’intervenants du secteur public. 

« Je suis honorée que la ministre McKenna m’ait demandé d’être présidente du conseil d’administration de la Banque de l’infrastructure du Canada. Nous avons une tâche d’une importance vitale à accomplir afin de favoriser la croissance économique au Canada, à un moment particulièrement critique, en attirant et en tirant parti des investissements privés pour réaliser des projets d’infrastructure essentiels. Je suis également ravie de travailler avec Ehren Cory et le conseil d’administration pour faire en sorte que la BIC remplisse son mandat », a indiqué Mme Vrooman. « En raison de mon expérience dans les secteurs public et privé, je pense que je peux jouer un rôle utile pour créer des ponts entre les deux secteurs afin d’aider la BIC à développer et à financer des projets d’intérêt public et d’importance nationale ».   

Le conseil d’administration est chargé de la gouvernance et de la surveillance de la Banque de l’infrastructure du Canada. Mme Vrooman travaillera avec Ehren Corey, le dynamique PDG de la Banque qui a été nommé en octobre 2020, alors que la BIC continue de réaliser son Plan de croissance de 10 milliards de dollars sur trois ans. Le Plan de croissance est axé sur l’investissement dans des projets dans cinq secteurs clés, notamment le transport en commun, les infrastructures vertes, l’énergie propre, l’accès à Internet haute vitesse, ainsi que le commerce et les transports. Mme Vrooman remplace l’ancien président du conseil d’administration de la BIC, Michael Sabia, qui a été nommé sous-ministre des Finances par le premier ministre en décembre 2020.

« La Banque de l’infrastructure du Canada a mis en place les éléments clés qui permettront de créer des emplois et de favoriser la croissance, et de créer des infrastructures qui permettront de renforcer notre pays dans l’intérêt des Canadiens, à un moment où c’est absolument nécessaire », a dit la ministre McKenna.

« Au nom du conseil d’administration, je me réjouis de la nomination de Mme Vrooman à titre de présidente du conseil d’administration. Nous sommes impatients de faire profiter notre équipe de son leadership, de ses compétences et de son bagage impressionnant, alors que nous continuons de réaliser d’importants investissements dans les infrastructures partout au pays », a dit Stephen Smith, président du comité de gouvernance du conseil d’administration de la BIC.

Faits en bref

  • La Banque de l’infrastructure du Canada a été conçue pour mettre en place des infrastructures d’intérêt public en collaborant avec des partenaires du secteur privé dès le début du processus de planification et de conception des projets, en faisant progresser les modèles commerciaux basés sur des revenus et en examinant des approches nouvelles et novatrices pour la mise en œuvre du financement des projets. 
  • Dans le cadre du plan historique de 180 milliards de dollars du gouvernement du Canada, Investir dans le Canada, la BIC contribue à la mise en place d’infrastructures transformatrices de grande valeur pour les Canadiens en attirant des investissements du secteur privé et d’investisseurs institutionnels. 
  • En tant que société d’État, la BIC est dirigée par un conseil d’administration indépendant. Le conseil d’administration est responsable de la prise de décisions de financement, ainsi que de la gouvernance et de la surveillance qui permettront à la BIC de remplir son mandat avec succès. La BIC rend des comptes au Parlement par l’intermédiaire de la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités.
  • Au cours des trois prochaines années, le Plan de croissance de 10 milliards de dollars de la BIC aidera les Canadiens à retrouver du travail et devrait créer environ 60 000 emplois dans tout le pays. Le Plan permettra de connecter davantage de ménages et de petites entreprises à Internet haute vitesse, de renforcer le secteur agricole canadien et de contribuer à la mise en place d’une économie à faible production de carbone.

Liens connexes

Biographie de la présidente 
Nominations par le gouverneur en conseil
Banque de l’infrastructure du Canada
Le plan d’infrastructure Investir dans le Canada du gouvernement du Canada

Personnes-ressources

Chantalle Aubertin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités 
613-941-0660
Chantalle.aubertin@canada.ca

Relations avec les médias

Infrastructure Canada 
613-960-9251
Sans frais : 1-877-250-7154
Courriel : infc.media.infc@canada.ca 
Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram 
Site Web : Infrastructure Canada