Investissement

Investissement

L’un des attributs positifs et distinctifs de la BIC est qu’elle travaille avec les promoteurs de projet, y compris les gouvernements de partout au pays, pour adapter des solutions d’investissement qui attirent des capitaux privés tout en atteignant des objectifs favorables pour le Canada. 

La BIC attire des investissements privés et institutionnels et en tire profit afin d’investir dans des projets d’infrastructures qui génèrent des revenus et qui sont d’intérêt public. 

La promotion de projets générateurs de revenus est un élément distinct de notre rôle et représente une nouvelle approche pour la mise en place d’infrastructures au Canada. 

Le financement de la BIC peut prendre la forme de différents outils financiers, comme des capitaux propres, des prêts, des produits dérivés ou d’autres produits pour soutenir certains projets d’infrastructures transformateurs qui, sinon, seraient mis en œuvre de façon classique au moyen de subventions ou tout simplement abandonnés. La BIC utilisera des approches d’investissement et des structures de projet qui mènent à des investissements du secteur privé tout au long du cycle de vie d’un projet.

Politique d’investissement

La Politique d’investissement de la BIC, approuvée par son conseil d’administration, définit les rôles et les responsabilités du conseil d’administration et de la direction de la BIC en matière de surveillance et de prise de décisions concernant les investissements. Elle définit également nos pratiques et lignes directrices liées aux investissements, notamment la recherche d’occasions d’investissement, les types et la taille des investissements ainsi que notre processus d’évaluation et d’approbation des projets.

Cadre pour les propositions non sollicitées

L’une des fonctions de la Banque de l’infrastructure du Canada (BIC) est de recevoir des propositions non sollicitées (PNS) d’investisseurs du secteur privé et d’investisseurs institutionnels dans le cadre de nouveaux projets d’infrastructure dans l’un de ses secteurs prioritaires.

Le Cadre de la BIC énonce les processus pour recevoir, étudier et faire avancer des PNS en partenariat avec le secteur privé et les promoteurs du secteur public.

Les promoteurs publics – organismes et ministères des gouvernements fédéral, provinciaux, territoriaux, municipaux et autochtones – joueront un rôle essentiel dans l’avancement de toute PNS qui répond aux priorités en matière d’infrastructures en fonction de leur secteur de compétence respectif. La BIC n’ira pas de l’avant avec une PNS sans le soutien d’un promoteur public.

Le Cadre permettra à la BIC d’aider les promoteurs publics à réaliser des projets complexes avec succès en agissant à titre de conseiller, de facilitateur et éventuellement d’investisseur.

Les PNS soumises à la BIC sont assujetties aux approbations habituelles de la BIC en matière de prise de décisions.

Le Cadre pour les propositions non sollicitées de la BIC énonce les processus pour recevoir, étudier et faire avancer des PNS en partenariat avec le secteur privé et les promoteurs du secteur public.

Apprenez sur notre Processus de projets.