Initiative d’infrastructures de recharge et de ravitaillement en hydrogène

Secteur(s)
Infrastructures vertes
Emplacement(s)
A travers le Canada
Implication
Fonds disponible
Partenaire(s)
N/A

La BIC lance l’Initiative d’infrastructures de recharge et de ravitaillement en hydrogène de 500 millions de dollars

Accélérer les nouveaux investissements dans l’infrastructure des véhicules à zéro émission partout au Canada

Faits saillants

Combattre l’incertitude quant au taux et au rythme d’adoption des VZE, et donc à l’utilisation des infrastructures
Partage du risque d’utilisation en alignant le remboursement du financement sur les niveaux d’utilisation
Le financement vise à promouvoir une mise en œuvre plus rapide et plus large de l’infrastructure de recharge et de ravitaillement

La Banque de l’infrastructure du Canada (BIC) annonce le lancement de son Initiative d’infrastructures de recharge et de ravitaillement en hydrogène (IRRH) pour véhicules à zéro émission (VZE) de 500 millions de dollars. L’initiative a pour objectifs de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le secteur des transports en accélérant le déploiement par le secteur privé des bornes de recharge de VZE à grande échelle et des stations de ravitaillement en hydrogène, de stimuler le marché pour les investissements privés et de favoriser les opportunités économiques.

La disponibilité d’une infrastructure publique de recharge et de ravitaillement constitue un obstacle reconnu à l’adoption des VZE partout au Canada. En août 2022, environ 22 000 bornes de recharge publiques et six stations de ravitaillement en hydrogène étaient installées au Canada, ce qui est nettement inférieur aux besoins prévus pour soutenir l’adoption des VZE.

Le mandat élargi de la BIC d’investir 500 millions de dollars par l’intermédiaire de l’initiative IRRH a été annoncé pour la première fois en avril 2022 dans le cadre du Plan de réduction des émissions pour 2030 du Canada et du budget fédéral. Ressources naturelles Canada a également reçu un financement supplémentaire de 400 millions de dollars pour son Programme d’infrastructure pour les véhicules à émission zéro (PIVEZ).

Avantages de l’implication de la BIC

Notre équipe a développé l'Initiative sur les infrastructures de recharge et de ravitaillement en hydrogène (IRRH) pour soutenir l’objectif ambitieux du gouvernement fédéral. Nous prévoyons investir 500 millions de dollars dans une infrastructure à grande échelle de recharge de VZE et de ravitaillement en hydrogène partout au Canada.

Nous fournirons un financement au secteur privé structuré de manière à partager le risque lié à l’utilisation des infrastructures de recharge et de ravitaillement en alignant le remboursement sur les niveaux d’utilisation. Si l’utilisation n’atteint pas certains niveaux convenus, les remboursements exigés seront proportionnellement moins élevés. Inversement, lorsque les niveaux d’utilisation des actifs dépassent les attentes, le rendement de la BIC augmentera proportionnellement. La structure de financement vise à répondre à l’incertitude des taux d’adoption des VZE à laquelle font face les promoteurs et les investisseurs, afin qu’ils puissent investir en toute confiance dans l’infrastructure de recharge et de ravitaillement.

Le financement proposé par la BIC sera disponible sous forme de facilité de crédit fondée sur un plan de mise en œuvre du réseau admissible. La BIC travaille en coordination avec Resource naturelle du Canada dans le cadre de son programme d’infrastructure pour les véhicules à émission zéro afin de maximiser l’efficacité de la contribution du gouvernement fédéral à l’infrastructure de recharge. Les mises en œuvre appuyées par la BIC demeureront également admissibles au financement de RNCan dans la mesure nécessaire pour que le projet demeure viable sur le plan commercial.

Apprenez-en plus