Infrastructures autochtones

Projet ferroviaire Tshiuetin
Nous cherchons à réduire le déficit en infrastructure dans les collectivités autochtones partout au Canada. Nous travaillons avec les communautés des Premières Nations, des Métis et des Inuits pour rechercher des occasions de collaborer sur des projets.

Nous avons pour objectif d’investir un milliard de dollars dans des projets d’infrastructure autochtones en partenariat avec les communautés autochtones et au profit de celles-ci dans nos cinq secteurs prioritaires, comme indiqué dans l’énoncé des priorités et des responsabilités.

Nous mettons l’accent sur la collaboration afin de construire de nouvelles infrastructures en partenariat avec les communautés autochtones. Notre financement est un outil supplémentaire que les communautés autochtones peuvent utiliser en plus d’un financement public et d’un investissement privé et institutionnel pour leurs priorités en matière d’infrastructure.

De nombreuses communautés autochtones ont manifesté leur intérêt à travailler avec notre équipe pour faire avancer les projets d’infrastructures sur leurs territoires traditionnels et dans leurs collectivités. Cette collaboration est une occasion importante. Nous avons donc élargi nos équipes de services-conseils et d’investissement afin d’y inclure l’expertise nécessaire pour faire progresser la réconciliation avec les partenaires des Premières Nations, Métis et Inuits.

Notre équipe des investissements joue déjà un rôle actif dans des projets auxquels participent des partenaires autochtones, dont les projets de la ligne ferroviaire Tshiuetin, Oneida Energy Storage et la liaison hydroélectrique et de fibre optique vers la région de Kivalliq.

Initiative d’infrastructures pour les communautés autochtones

L’Initiative d’infrastructures pour les communautés autochtones (IICA) est une nouvelle solution de prêt qui vise à accélérer les investissements dans les infrastructures autochtones en offrant des prêts à faible coût et à long terme pour les projets autochtones dans tous les secteurs prioritaires de la BIC : énergie propre, infrastructures vertes, transport en commun, Internet haut débit et commerce et transport.

Admissibilité

Par l’entremise de l’IICA, notre équipe des investissements cherchera à investir dans des projets autochtones qui offrent un avantage direct à une ou plusieurs collectivités autochtones. Ces projets doivent :

  • Correspondre à au moins un des secteurs prioritaires de la BIC et être situés au Canada ;
  • Offrir un avantage direct à une communauté autochtone ;
  • Générer des revenus, mais ils peuvent aussi être soutenus par d’autres revenus des collectivités ;
  • Inclure des capitaux de la collectivité autochtone ou d’autres investissements de promoteurs de l’industrie à hauteur d’au moins 20 % du coût en capital du projet net de subventions.
  • Représenter un investissement d’au moins 5 millions de dollars et jusqu’à 100 millions de dollars, et d’au plus 80 % du coût du projet net de subventions ;
  • Fournir la preuve qu’aucun autre prêteur ne fournira de financement selon des modalités qui rendent le projet viable ; et
  • Être nouveau ou représenter des mises à niveau importantes d’infrastructures existantes.