Expansion de la centrale hydroélectrique de Taltson

Nom du projet : Expansion de la centrale hydroélectrique de Taltson

Taltson-Hydroelectricity-Expansion

Partenaires : Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest

Emplacement : Territoires du Nord-Ouest

Secteur : Infrastructures vertes

Engagement : Services-conseils

Description : On trouve deux réseaux de transport de l’électricité isolés dans les Territoires du Nord-Ouest. Le premier, nommé réseau Snare, dessert la région de North Slave. Le deuxième réseau nommé Taltson alimente la région de South Slave.

Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest propose d’accroître la productivité des installations de Taltson grâce à la construction d’une nouvelle centrale hydroélectrique d’énergie propre de 60 mégawatts. Il est également proposé de construire 270 kilomètres de lignes de transport d’électricité pour relier les réseaux Snare et Taltson.

Une fois opérationnelle, la nouvelle centrale Taltson aura le potentiel d’éliminer environ 240 000 tonnes d’émissions de gaz à effet de serre sur une base annuelle en remplaçant les alimentations électriques au diesel. Elle permettra également d’accroître la fiabilité des systèmes d’énergie de la région.

Le projet fait partie d’un concept de corridor d’infrastructure à services complets – le transport, l’énergie et les communications – mené par le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, qui vise à réduire la dépendance à la production d’énergies fossiles dans la région.

Liens connexes :

Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
La Banque de l’infrastructure du Canada travaillera avec le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest sur le projet d’agrandissement de la centrale hydroélectrique Taltson

Avertissement

La Banque de l’infrastructure du Canada se réserve le droit, à sa seule et unique discrétion, de procéder à des modifications, à des révisions, à des changements ou à des remplacements sur ce site Web. Cette page restera accessible aux fins de révision, modification, annulation ou remplacement ultérieurs, en tout temps, par la Banque de l’infrastructure du Canada. En aucun cas, la Banque ne peut être tenue pour responsable, directement ou indirectement, à l’égard des dommages ou des pertes causés ou prétendument causés par l’utilisation du contenu de ce site Web ou par la confiance accordée à celui-ci.