À propos de la BIC

À propos de la BIC

La Banque de l’infrastructure du Canada (BIC), une société d’État, fonctionne de manière indépendante du gouvernement. Elle est établie à Toronto et régie par un conseil d’administration indépendant et professionnel.

La BIC a été créée en 2017 pour combler un écart sur le marché entre les infrastructures financées par le gouvernement, réalisées par voie de passation de marchés classique ou selon un partenariat public-privé, et les projets financés par le secteur privé.

Nous avons pour mandat d’investir jusqu’à 35 milliards de dollars dans de nouveaux projets d’infrastructure générant des revenus aux côtés d’investisseurs privés et institutionnels, et de fournir des services de conseil aux promoteurs de projets potentiels. En misant sur le savoir-faire et les capitaux du secteur privé, nous contribuerons à offrir davantage d’infrastructures à nos concitoyens.

Nos secteurs prioritaires en matière d’investissement sont le transport en commun, le commerce et le transport, et les infrastructures vertes. Conformément aux orientations du budget 2019, la BIC peut jouer un rôle afin de fournir l’accès à un service Internet à haut débit fiable et de haute qualité, en particulier dans les collectivités éloignées et mal desservies ou non desservies.

Nous co-investissons dans des projets d’infrastructure qui servent l’intérêt public et dont le financement provient surtout des revenus tirés de l’utilisation de l’infrastructure. Les projets devront entre autres être rentables, satisfaire aux principes commerciaux de diligence raisonnable, comprendre des investissements du secteur privé et générer des recettes. Chaque investissement est adapté au projet en question. Les investissements sont structurés de manière à garantir l’optimisation des fonds publics et à faire en sorte que les risques, les récompenses et les coûts soient partagés le plus équitablement possible entre les parties.

En notre qualité de conseiller, nous travaillons dès le début avec les promoteurs de projets afin de déterminer la viabilité des investissements privés, et nous collaborons en vue de recueillir l’information sur les infrastructures qui optimisera la prise de décisions.