Réseau express métropolitain (REM)

Nom du projet : Réseau express métropolitain (REM)

REM

Partenaires : CDPQ Infra, Province de Québec

Ville : Montréal (Québec)

Secteur : Transport en commun

Investissement : 1,28 milliard de dollars (prêt de premier rang garanti de 15 ans)

Description :

Le projet de 6,3 milliards de dollars du Réseau express métropolitain (REM) prévoit la construction d’un nouveau réseau de métro léger automatisé desservant la région du grand Montréal. Il comprendra 26 gares et s’étendra sur 67 kilomètres, ce qui doublera presque la longueur du réseau de métro actuel, qui est de 71 kilomètres.

Le REM est le plus grand projet de transport public entrepris au Québec au cours des 50 dernières années. Le réseau sera graduellement mis en service entre 2022-2023.

L’engagement d’investissement de la Banque de l’infrastructure du Canada comprend les éléments suivants :

  • Taux d’intérêt de départ du prêt à 1 %, augmentant à 3 % sur une période de 15 ans
  • L’engagement de prêt a couvert les risques liés à la construction et au démarrage du projet

Avantages écologiques :

Cet investissement favorise le développement durable et la réduction des émissions de gaz à effet de serre :

  • Une fois en service, le REM contribuera à une réduction de 680 000 tonnes des émissions de gaz à effet de serre (GES) sur une période d’exploitation de 25 ans.
  • Des ajustements ont été apportés au trajet afin de réduire l’impact environnemental.
  • Une fiducie foncière agricole sera créée à côté de la dernière gare Rive-Sud, afin de protéger les terres agricoles et de limiter l’étalement urbain.

Liens connexes :

REM
CDPQ
La Banque de l’infrastructure du Canada investit dans le Réseau express métropolitain par un prêt de 1,28 G$ sur 15 ans

Déni de garanties, de déclarations, d’approbations et de conditions

La Banque de l’infrastructure du Canada se réserve le droit, à sa seule et unique discrétion, de procéder à des modifications, à des révisions, à des changements ou à des remplacements sur ce site Web. Cette page restera accessible aux fins de révisions, modifications, annulations ou remplacements ultérieurs, en tout temps, par la Banque de l’infrastructure du Canada. En aucun cas, la Banque ne peut être tenue pour responsable, directement ou indirectement, à l’égard des dommages ou des pertes causés ou prétendument causés par l’utilisation du contenu de ce site Web ou par la confiance accordée à celui-ci.