Infrastructure du débarcadère de Kahkewistahaw

Secteur(s)
Commerce et transport, Infra autochtones
Emplacement(s)
Saskatoon, Saskatchewan
Implication
15,4 M$ (clôture financière)
Partenaire(s)
Première Nation de Kahkewistahaw

Infrastructure du débarcadère de Kahkewistahaw

Le projet d’infrastructure du débarcadère de Kahkewistahaw est la deuxième occasion d’investissement de la BIC dans le cadre de l’Initiative d’infrastructures pour les communautés autochtones.

Faits saillants

Accroître l’autosuffisance économique des communautés des Premières Nations
Améliorer les besoins en services sociaux adaptés à la culture dans les zones urbaines
Fournir un environnement culturel aux membres des Premières Nations

Le projet d’infrastructure du débarcadère de Kahkewistahaw est la deuxième occasion d’investissement de la BIC dans le cadre de l’Initiative d’infrastructures pour les communautés autochtones.

La Première Nation Kahkewistahaw cherche à développer le projet qui hébergera un centre médical, des unités commerciales, un centre d’affaires, un hôtel et un centre de conférences, des entrepôts industriels et le siège social de l’organisation politique provinciale des Premières Nations de la Saskatchewan, la Fédération des nations autochtones souveraines.

Une réserve urbaine est une terre achetée par une Première Nation dans une ville. Cette terre a été achetée sur le marché libre et le gouvernement fédéral lui a accordé le statut de réserve.

Avantages de l’implication de la BIC

Notre investissement permet à la PNK de développer la réserve urbaine plus rapidement et plus efficacement. L’investissement sera utilisé pour la construction d’infrastructures comme les voiries urbaines, les services publics et la connectivité à l’Internet haut débit.

Apprenez-en plus

Ville de Saskatoon

Félicitations au Chef Taypotat, au conseil et à l’équipe de la Première Nation de Kahkewistahaw pour avoir permis à la première Première Nation en Saskatchewan d’obtenir ce financement novateur par l’entremise de la Banque de l’infrastructure du Canada. L’investissement que la PNK fait à Saskatoon est très important pour notre communauté. Nous sommes reconnaissant(e)s qu’ils aient choisi de développer ce projet dans notre communauté. Alors que nous observons une capacité et un intérêt croissants parmi les Premières Nations pour investir dans d’importants développements urbains comme celui-ci, des solutions de financement sont nécessaires pour bâtir l’infrastructure et les services nécessaires. Grâce à cet accord avec la BIC les générations à venir de la Première Nation de Kahkewistahaw, de la ville de Saskatoon et de la province en général profiteront de nouveaux avantages. Cela favorisera les débouchés et la croissance pour chacun et chacune d’entre nous.

Charlie Clark, Maire de Saskatoon
Première Nation de Kahkewistahaw

Travailler avec la BIC a été une expérience très positive pour nous. La BIC a vraiment pris le temps de comprendre tous les aspects de ce projet et de travailler avec notre équipe comme un véritable partenaire dans l’élaboration d’un modèle de financement adapté à nos circonstances particulières. Nous nous réjouissons de les avoir comme partenaires de projet aux côtés de la Ville de Saskatoon, de Services aux Autochtones Canada, de la Banque des Premières Nations du Canada et d’Exportation et développement Canada. Nous remercions tous ceux et celles qui ont aidé la Première Nation de Kahkewistahaw à franchir cette étape vers la souveraineté.

Chef Evan Taypotat
Kahkewistahaw Economic Management Corporation

Je pense que cette structure de financement change vraiment la donne en ce qui concerne le financement des projets d’infrastructure des Premières Nations. Le lien manquant pour les projets d’envergure menés par les communautés autochtones a toujours été un bon mécanisme de financement pour l’infrastructure sous-jacente. Ce manque a engendré des enjeux liés aux prêts accordés aux personnes vivant dans les réserves et a donc nui à l’avancement de nombreux projets des Premières Nations. Le financement de la BIC est un modèle sophistiqué qui s’attaque à ces enjeux. Je pense qu’il sera un catalyseur majeur pour le développement de nombreux projets d’infrastructure pour les Premières Nations partout au Canada.

Chris Sicotte, président du conseil