Projet ferroviaire Tshiuetin

Nom du projet : Projet ferroviaire Tshiuetin

Lulu-Project-Image

Partenaires : Transports Canada, la Société du Plan Nord, Transport ferroviaire Tshiuetin Inc. et Tshiuetin L.P.

Emplacement : Nord-Est du Québec et Ouest du Labrador

Secteur : Commerce et transport

Implication : Jusqu’à 50 millions de dollars

Description : Transport ferroviaire Tshiuetin Inc. est le premier chemin de fer détenu par des autochtones au Canada et il est un lien vital pour les communautés du Nord qu’il dessert. Presque tout dans la région du Nord-Est du Québec et de l’Ouest du Labrador est transporté par train, y compris la nourriture, le carburant, les matériaux de construction, les véhicules, les fournitures et équipements ménagers, ainsi que les médicaments. Les membres de la communauté comptent sur le service ferroviaire pour accéder en toute sécurité à leurs terrains de chasse éloignés et traditionnels.

Tshiuetin est le seul lien facilement accessible reliant Schefferville, au Québec, et trois Premières nations, soit la Nation innue Takuaikan Uashat mak Mani-utenam, la Nation innue Matimekush-Lac John et la Nation naskapie de Kawawachikamach.

Le projet consiste en une nouvelle infrastructure et la modernisation de l’équipement du service ferroviaire de Tshiuetin. Les travaux comprennent l’amélioration de la structure des voies, la modernisation et la construction d’un nouveau campement pour les travailleurs ainsi qu’une nouvelle gare. Un nouveau train de passagers doté d’une technologie améliorée sera acheté pour permettre la connexion LTE et améliorer la sécurité du train.

Le projet permettra de mieux répondre aux besoins des communautés autochtones le long de la route en augmentant la mobilité, l’efficacité, la sécurité ainsi que le confort. Il améliorera également la capacité et l’efficacité des services de fret, créant ainsi de nouvelles occasions économiques et d’emploi. La modernisation des trains, plus modernes et à faible consommation de carburant, contribuera également à réduire les émissions de gaz à effet de serre le long du corridor.

Avantages de l’implication de la BIC

Il s’agit du premier investissement dans le cadre de l’Initiative d’infrastructure pour les communautés autochtones (IICA) que la BIC a lancée en mars 2021 pour permettre le développement de nouveaux projets d’infrastructures autochtones.

La BIC fournira des conseils sur le développement du projet ferroviaire Tshiuetin, qui comprend une évaluation commerciale et une modélisation financière complètes.

Liens connexes :

Avertissement

La Banque de l’infrastructure du Canada (la BIC) se réserve le droit, à sa seule et unique discrétion, de procéder à des modifications, à des révisions, à des changements ou à des remplacements sur ce site Web. Cette page restera accessible aux fins de révision, de modification, d’annulation ou de remplacement ultérieurs, à tout moment, par la BIC. En aucun cas, la BIC ne peut être tenue responsable, directement ou indirectement, des dommages ou des pertes causés ou prétendument causés par l’utilisation du contenu de ce site Web ou par la confiance accordée à celui-ci.