Autobus à zéro émission dans la ville d’Edmonton

Nom du projet : Autobus à zéro émission dans la ville d’Edmonton

Lulu-Project-Image

Partenaire : Ville d’Edmonton

Location : Edmonton, Alberta

Secteur : Transport en commun

Implication : 14,4 million de dollars (clôture financière)

Description : La BIC investit jusqu’à  14,4 millions de dollars pour ajouter 20 autobus à zéro émission (AZE) au parc de véhicules d’Edmonton Transit Services (ETS). Les AZE remplaceront les véhicules diesel qui arrivent en fin de vie utile. Une fois en service, ETS possédera un parc de 60 autobus à zéro émission.

Les autobus à zéro émission d’ETS sont plus silencieux et nécessitent des frais d’entretien et de ravitaillement inférieurs à ceux des véhicules diesel équivalents. Les autobus contribueront à la transition de la ville vers un mode de transport plus durable. Ils réduiront son empreinte carbone tout en offrant aux utilisateurs un service de transport en commun de haute qualité.

La BIC financera une partie du prix d’achat des AZE. Le remboursement se fera au moyen des économies de coûts réalisées et calculées par rapport aux coûts d’un autobus diesel équivalent.

Cet investissement soutient l’économie du Canada en créant de nouvelles possibilités de fabrication qui auront des retombées économiques dans toute la chaîne d’approvisionnement.

Avantages de l’implication de la BIC

L’Initiative des AZE de la BIC aide les agences de transport et les conseils scolaires à moderniser leur parc automobile en les équipant de véhicules écologiques. Les AZE contribuent à la transition du Canada vers des transports plus durables. Ce faisant, ils soutiennent une empreinte carbone plus faible pour les propriétaires et exploitants de transports en commun municipaux. 

L’initiative des AZE de 1,5 milliard de dollars de la BIC vise la mise en circulation accélérée d’environ 4 000 AZE qui comptent des autobus de transports en commun et des autobus scolaires partout au Canada. Le financement de la BIC, sous forme de prêts directs, peut couvrir les coûts d’achat initiaux des AZE et des infrastructures de recharge, lesquels sont plus élevés que ceux des autobus diesel. La BIC permet à ses partenaires de bénéficier d’options de financement souples pour accélérer la modernisation de leur parc d’autobus. 

Liens connexes : 

Avertissement

La Banque de l’infrastructure du Canada se réserve le droit, à sa seule et unique discrétion, de procéder à des modifications, à des révisions, à des changements ou à des remplacements sur ce site Web. Cette page restera accessible aux fins de révision, modification, annulation ou remplacement ultérieurs, en tout temps, par la Banque de l’infrastructure du Canada. En aucun cas, la Banque ne peut être tenue pour responsable, directement ou indirectement, à l’égard des dommages ou des pertes causés ou prétendument causés par l’utilisation du contenu de ce site Web ou par la confiance accordée à celui-ci.